Commune de Lutter
 Commune de Lutter

 

 

 

Histoire de l'eau

que nous buvons

 

Par temps de pluie, l'eau de Lutter était souvent turbide. En 1989, la commune fait faire un nouveau forage, profond de 37m.

En 1991, elle fait poser les compteurs d'eau dont chaque foyer était jusqu'alors dépourvu.

En 1993, construction d'un réservoir de 250 m3 dont 120 de réserve incendie.

En 1994, électrification du réservoir et en 1996, pose d'un système de traitement de  l'eau au bioxyde de chlore. Avec les nouvelles normes européennes apparait alors le problème d'un taux d'arsenic trop élevé. Le conseil municipal opte pour la connection des réseaux d'eau de Lutter et d'Oltingue afin de ramener le taux d'arsenic aux limites de qualité requise.

Début 2013, les travaux sont achevés.

 

 

 

 

Le Lutterbach

 

Lutter est traversé par une petite rivière qui prend sa source sur son ban à 620 m d'altitude au pied de la ferme du Blochmont et qui se jette dans l'Ill à quelques dizaines de mètres en aval du Moulin de Huttingue à 415 m d'altitude.

 

Depuis le St-Joseph, vous pouvez descendre la rivère par un beau petit sentier en suivant sa rive gauche.

N'hésitez pas également à vous aventurer et remonter son cours depuis le St-Joseph jusqu'à une série de petites cascades. (non balisé)

 

 

Le Pfaffenbach Neyemattegrabe

 

Zone humide

 

Le Pfaffenbach passe presque inaperçu si ce n'étaient ses rives arborées de saules marsault, d'aulnes et de nombreux arbustes. Tout petit ruisseau issu d'une intéressante zone humide, au sud-est de Lutter, en aval du captage d'eau des fontaines, il coule néanmoins toute l'année et ses berges abritent de nombreux oiseaux, en particulier la pie-grièche écorcheur.

 

 

Le Brunngrabe

 

Chapelle Mariabrunn et source du Brunngraben

 

 

La source du Brunngraben se trouve en contrebas de la chapelle Mariabrunn.

Au moyen âge, ce petit ruisseau alimentait les douves du château de plaine de Brunn.

Depuis 2012 c'est lui qui accueille les effluents purifiés de la rhizosphère de Lutter et de Raedersdorf avant de rejoindre le Lutterbach à quelques mètres en amont de la confluence de ce dernier avec l'Ill.

 

 

Les fontaines

 

Peu de villages ont conservé leurs fontaines en état de fonctionnement. Lutter possède cinq fontaines dont deux à double bassin et à colonne surmontée d'une boule.

La source qui les alimente se trouve au sud-est du village, au lieu-dit Krautlaender.

 

 

 

La rhizosphère

 

Le 1er juillet 2012, Lutter et Raedersdorf ont inauguré leur rhizosphère, aboutissement d'un long projet commun, né il y a une dizaine d'années, lors de la création d'un syndicat intercommunal d'assainissement en 2002.

Celle-ci se situe à peu près à mi-distance des deux villages, sur le ban de Lutter, à quelques centaines de mètres de Huttingue. Les travaux ont commencé en 2005.

Le syndicat d'assainissement a pu bénéficier de subventions importantes de l'Agence de l'eau, 1 M€, et du Conseil Général, 0,8 M€. Reste à la charge des deux communes, 1 M€, financé par un emprunt, au pro-rata du nombre d’habitants.

Rémy Halm a déclaré : "Ce sont des dépenses lourdes mais c’est avant tout un investissement pour les générations futures". En effet, ce projet ne peut être que bénéfique à notre environnement. Les eaux usées, débarrassées de leurs impuretés à la fois par filtration dans du sable et du gravier puis par l’action des bactéries évoluant dans le système racinaire d'une roselière, sont rejetées dans un petit étang végétalisé avant de rejoindre le Brunngraben, petit affluent de l’Ill qui prend sa source sous la chapelle Mariabrunn. L’eau ainsi traitée est contrôlée régulièrement par les services du Département.

 

Petite ombre au tableau, les lingettes et autres serviettes hygiéniques dont on se débarrasse dans les toilettes et qui obstruent régulièrement un dégrilleur destiné à retenir les éléments en suspension. Appel est donc fait au sens civique des habitants pour que ce nouveau patrimoine commun nous rende service bien longtemps. Merci.

 

 

Projet intercommunal du traitement de l'arsenic

 

 

Mais que cache donc ce charmant petit chalet 

L'eau traitée, qui provient de la commune d'Oltingue, est acheminée à Lutter en passant par Huttingue où une station de pompage est installée.

 

Station de pompage sous abri vers Huttingue

 

 

La station pompe l'eau à faible pression dans le réservoir durant la nuit. L'eau d'Oltingue est mélangée avec celle de Lutter afin de ne pas dépasser la limite de 10ug/L d'arsenic. Durant la journée, si le niveau d'eau dans le réservoir passe en dessous d'une certaine limite, le réservoir sera alimenté par la source de Lutter.

 

Ci-contre, groupe de deux surpresseurs avec son armoire de commandes y compris convecteur hors-gel.

 

Le réservoir et la station de pompage de Lutter sont équipés de capteurs de niveaux, de pression d'eau, du taux de chlorures et de diverses sécurités fonctionnelles. Ces données et valeurs sont collectées par un automate et transmises par ondes aux autres acteurs.

Le tout est géré automatiquement par télégestion à partir de la commune d'Oltingue alors que Lutter dispose par un accès Web à tous les paramètres.

 

Pour assurer le débit et la continuité de la livraison de l'eau potable, les pompes sont doublées. Afin d'améliorer la fiabilité des signaux émis, les liaisons radios entre la mairie et le réservoir d'Oltingue, la station de pompage et le réservoir de Lutter sont redondants.

 

Visualisation des divers paramètres (quantité d'eau pompée, taux de chlore...) de l'installation sur l'ordinateur.

...à noter que nous avons 2/3 de l'eau d'Oltingue depuis juillet 2013 !!

Avis à la population !

As wird bekannt g'macht !

 

 

Vendredi 22 septembre

Collecte encombrants 

Médiabus

Vite ! inscrivez-vous au

Repas carpes-frites

Bon de commande

du livre

"Les villageois de Lutter en leurs demeures"

Médecin de garde

faites le 15

  Pharmacie de garde

cliquez ici